A 42 ans, Bassem Asseh a une expérience de 20 ans dans le secteur du numérique.

En 2013, Johanna Rolland, chef de file du parti socialiste pour les élections municipales de Nantes, lui propose d’être candidat sur sa liste. Elue maire de Nantes, elle le nomme adjoint chargé de la co-construction des politiques publiques et du Dialogue citoyen - la démocratie participative « à la nantaise » -, au sein d'une majorité composée d'élus socialistes, écologistes, communistes et de personnalités issues de la société civile. Depuis deux ans et demi, il remplit son mandat électif et sa délégation tout en poursuivant son activité professionnelle en tant que directeur pour l’Europe du sud d’un éditeur de logiciel californien. Il est également l’animateur d’un blog politique (asseh.fr) et reste très actif sur les réseaux sociaux (@3asseh ou https://www.facebook.com/bassem.asseh) notamment pour commenter l’actualité politique française et internationale.