NOM ET PRENOM : BEN LABIEDH Naoufel Date et Lieu de Naissance : 25 Fev 1970 à tunis TUNISIE Situation familiale : marié et père de quatre enfants Adresse personnelle : N° 4 rue skhira bardo 2000 TUNISIE Numéros de téléphone : 216 21268152 / 216 55822000 / 216 99719372 Adresse électronique : benlabiedhn@hotmail.fr Etudes et diplômes :  Etudes secondaires au lycée sportif el Menzah Tunis  Bac section lettres (Juin 1988)  DUEG en droit entamé en France à la faculté de Metz et interrompu en 1991 pour cause familiale  Diplôme de la formation bancaire obtenu en 1999  Diplôme ESS à l’ITB de Paris obtenu en 2004  Master en Management des Organismes de Sécurité Sociale spécialité « Ingénierie de la Protection Sociale » à l’Ecole Nationale Supérieure de Sécurité Sociale de St Etienne France en 2011  Formation en finance islamique  Diplôme de formateur professionnel  Formation en bio statistique, épidémiologie et techniques de sondage CARRIERE PROFESSIONNELLE :  Quelques emplois à durée déterminée pendant les vacances scolaires (notamment dans le bâtiment)  Caisse d’Assurance Vieillesse et Survie : date d’embauche le 16 Fev 1993 Service du personnel  Caisse Nationale de Sécurité Sociale : date d’intégration le 12 Sept 1994  Service chargé de la réparation temporaire des préjudices résultant des accidents du travail et des maladies professionnelles  Caisse Nationale d’Assurance Maladie : date d’intégration le 26Mars 2006  Du 26 mars 2006 au 30 Juin 2006 : responsable de l’unité des Actions Sanitaires et Sociales  Du 1er Juil 2006 à ce jour : responsable du service des AT/MP et de celui des APCI  Le PDG de la CNAM m’a confié l’intérim de la direction du Centre Régional Tunis 2 à chaque vacance. De plus, dans le cadre de la refonte de l’applicatif des AT/MP, j’ai apporté mon expertise et mes connaissances en terme de points de vigilance et de contrôle.  Du 4 juillet 2011 (après l’obtention du master en ingénierie de la protection sociale) : membre du comité de veille stratégique, membre du comité de négociation avec les professionnels de santé, membre à la commission de réforme des centres régionaux et locaux, membre du comité de validation des manuels de procédures, membre du comité de mise en place du centre de formation de la CNAM et chargé de mission auprès du PDG de la caisse.  Du 22 février 2012 : chef du centre local d’El Menzah ( Caisse local d’Assurance Maladie)  Du 22 août 2013: Chef du centre régional manouba (Caisse Régional d'Assurance Maladie)  Du 31 août 2015 : Chef du centre régional Tunis 2 (Caisse Régionale d’Assurance Maladie)  Consultant en matière de sécurité sociale et de management stratégique  Chef de projet "Gouvernance" dans le cadre de la certification ISO 26000  Maître assistant vacataire auprès de l’ISET Radès en matière de l’audit de la sécurité et le système de management de la sécurité  Maître assistant vacataire auprès de la Faculté Privée Méditerranéenne des Sciences Informatiques, Economiques et de Gestion en matière de stratégies internationales Projets réalisés: Etude critique sur le bilan et les perspectives du régime de l'assurance maladie en Tunisie pour le compte d'organismes étrangers et tunisiens. Participation à la mise en place de la refonte du système d'information relatif à la gestion des accidents du travail et des maladies professionnelles. Mission d'identification des leviers d'optimisation du fonctionnement du centre des soins à l'étranger en France. Mise en place d’un programme d’harmonisation des postes et procédures du front office ainsi que l’instauration des mécanismes de coordination avec les services de production Restructuration des centres de production CNAM et mise en place de mécanismes capables d’assurer le bon fonctionnement du travail et d’atteindre in fine des indicateurs quasi parfaits. Mise en place d’une approche maîtrise du risque au niveau régional tout en créant des canaux de communications avec les structures centrales afin de maximiser le potentiel de la caisse à détecter les fraudes aussi bien internes qu’externes. Participation aux travaux et aux études visant à mettre en place un texte de loi permettant l’inclusion sociale de certaines catégories sociales.